Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 18:23

Ma dernière vidéo est en ligne. Parlons lectures de bébé, LSF pour bébés etc. C'est ici que ça se passe :

3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 14:47
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 09:38
Published by Melainebooks - dans Vidéo Youtube - BookTube
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 11:12

Nouvelle vidéo sur Ruta Sepetys : "Le sel de nos larmes"

21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 15:39

"Bonjour tout le monde, j'espère que vous allez bien !" Hé oui, je viens de me lancer sur BookTube. N'hésitez pas à liker, partager, à diffuser autour de vous mais surtout à vous abonner pour ne rien rater de mes prochaines vidéos : c'est totalement GRATUIT !!!!!

12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 14:29
  • Auteur : Marine Carteron
  • Editeur : Le Rouergue Jeunesse
  • Collection : DoAdo
 
 
 
Description de l'ouvrage :
 
 
«À cause de moi, le Trésor de la Confrérie a disparu dans les flammes et, avec lui, notre seul espoir de gagner la guerre... maintenant, plus rien ne peut arrêter les Autodafeurs. Pour nous protéger, on nous a envoyés sur une île pourrie au fin fond de l'Atlantique. Là-bas, tout le monde bosse mais, moi, je n'ai pas du tout envie de me bouger, surtout pour aller voir le monde s'écrouler et devenir complètement fou. Si on en est là, c'est de ma faute, alors je préfère rester au lit.» Auguste Mars P.-S. : Ce que mon frère oublie de vous dire (mais comme il ne le sait pas, c'est un peu normal), c'est que TOUT le Trésor de la Confrérie n'a pas été détruit. Il reste deux petits carnets écrits en espagnols que j'avais «empruntés» à Maître Akitori avant qu'il referme son container. Alors, c'est sûr, je n'avais pas vraiment le droit... mais plus j'avance dans ma traduction, plus je me dis que j'ai bien fait de les garder. Césarine Mars Dans cet ultime tome de la trilogie, Césarine, Auguste et Néné se lancent dans un dernier combat désespéré contre les Autodafeurs... Heureusement, ils ne sont plus seuls et leurs nouveaux copains sont aussi timbrés, drôles et attachants qu'eux !
 
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions du Rouergue pour cet envoi !
 
 
 
Mon avis :
 
C’est la fin de la trilogie…HORREUR ! MALHEUR ! Césarine, Gus, Néné et les autres vont bien me manquer. Mais quel tome final ! Ce dernier volume surpasse les deux précédents et nous tient en haleine jusqu’au bout dans des revirements de situation incroyable.
 
Tout d’abord, il faut noter le dépaysement total. Nous ne sommes plus en province mais sur une île ou, pour être plus précise, les entailles de l’île de Redonda.
Gus est, au début, reclus dans sa chambre puis, sortant de sa torpeur, il prend conscience de ce qui l’entoure ce qui ne l’empêche pas d’accumuler gaffes et manque de tact et par conséquent de se retrouver dans des situations embarrassantes.
 
Le trio s’est élargi avec Shé la hackeuse devant laquelle Néné est en admiration, Rama le nouvel ami de Césarine génie des maths et Inès la wonder-woman. La Confrérie prend ainsi un visage plus humain et surtout moins métaphorique. Ils vont tous s’unir pour prendre les rênes sur les adultes afin de retrouver le plus rapidement possible le « Livre qu’on ne peut pas lire ». Lorsque les adultes seront hors du circuit, ce sont eux qui se battront contre les Autodafeurs.
 
Action et aventure sont les deux maîtres mots de cet ultime volet. Ce qui m’a le plus plu, en dehors de l’intrigue extrêmement bien mené, c’est l’ajout de personnages adolescents aux caractères bien trempés. Césarine prend plus d’ampleur dans l’action et sa psychologie est approfondie : elle s’ouvre aux autres et en cela la relation aux autres s’améliorent, elle découvre ce qu’est l’amour…mais elle reste Césarine avec ses angoisses et ses peurs ce qui est relaté justement par l’auteur.
 
De plus, si vous avez un attrait historique, vous allez adorer ce dernier opus. Entre île, plongée, réflexions historiques, psychologiques et métaphysiques, cette saga est vraiment exceptionnelle.
 
La plume de l’auteur est toujours aussi fluide, agréable et addictive. Elle allie action, humour, suspense, course-poursuite, amour des livres en un mélange explosif qui ne vous laissera pas de marbre.
 
Inutile de vous dire que c'est MA SERIE FAVORITE !!!!!! Que faites vous encore ici ? Courrez lire les 3 tomes !!!!
Les autodafeurs tome 3 : Nous sommes tous des propagateurs
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 12:22
  • Auteur : Amy Engel
  • Editeur : Lumen
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d'Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d'amour torturée.
 
 
C.f : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
 

Ivy, comme toutes les filles de 16 ans, peut potentiellement se marier. Si à 17 ans, elles ne sont pas mariées alors elles ne le seront jamais. De plus, filles et garçons ne choisissent pas leur partenaire. Ivy, en tant que fille et petite-fille du fondateur de la ville sait qui elle va épouser : Bishop, le fils du président. Et sa mission est de le tuer afin que son père prenne le pouvoir et abroge l’idée des mariages arrangés.

 

Malgré un départ un peu lent, la découverte de Bishop au fur et à mesure des semaines est vraiment intéressante. Le lecteur découvre Ivy et, en même temps qu’elle, son mari. On suit ses doutes, ses angoisses bref son évolution psychologique. La découverte d’elle-même de ses envies, de ses doutes, de son « soi » va la faire réfléchir sur sa situation et évoluer. C’est cette évolution qui m’a le plus intéressée car Ivy est un personnage complexe qui comprend, au fur et à mesure, les mensonges bâtis autour d’elle.

 

Ce que j’ai aimé dans ce énième roman dystopique, c’est que l’univers « apocalyptique » est mis de côté et l’accent est plus mis sur la personnalité d’Ivy.

Ivy parait simple, facile à deviner car elle a toujours suivi les paroles de son père et de sa sœur qui l’ont, sa vie durant, manipulée. Pourtant, au fil de la lecture et de sa vie commune avec Bishop, elle va commencer à s’interroger, à s’ouvrir et comprendre que tout n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Bien entendu, l’amour va jouer un rôle crucial. C’est véritablement Ivy et son duo avec Bishop qui m’ont tenue en haleine car sinon l’intrigue en elle-même n’est pas passionnante voire un peu simpliste. J’ai vite compris qu’au-delà du désir de pouvoir se cachait autre chose.

The book of Ivy
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 09:15
  • Auteur : Eve Herrmann
  • Editeur : Nathan Jeunesse
  • Collection : Mes petites histoires Montessori
 
 
Description de l'ouvrage :
 
C'est le début de l'été ! Liv est impatiente de retrouver sa belle robe à bretelles. Mais Liv a grandi et sa robe est vraiment trop courte ! C'est à contre cœur qu'elle la donne à sa petite sœur Émy...
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi !
 
 
Mon avis :
 
Liv a grandi et sa robe d'été est devenue trop petite. C'est donc sa petite soeur qui va la porter. Ce n'est pas facile d'accepter de les donner à Emy à qui elles vont parfaitement.
 
C'est un album tout simple sur le temps qui passe, le fait de grandir, et la transmission des vêtements dans une fratrie. Ici, le lecteur voit que cela ne se fait pas toujours sans heurts. L'histoire se veut ici axée sur la colère de la grande sœur, même si ce n'est pas l'élément essentiel de l'album et sur l'apaisement. Une page double se situant en fin d'album donne des pistes pour gérer et dépasser sa colère.
Mes petites histoires Montessori : la robe d'été
Published by Melainebooks - dans Nathan Montessori
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 14:19
  • Auteur : Thierry Courtin
  • Editeur : Nathan Jeunesse
  • Collection : Coloraige T'choupi
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Des coloriages sur le thème des jouets pour s'amuser avec T'Choupi.
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi.
 
 
Mon avis :
 
Des coloriages où les enfants retrouveront l'univers de T'choupi.
T'choupi : mon coloriage des jouets
Published by Melainebooks - dans Albums Nathan
commenter cet article
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 14:09
  • Auteur : Thierry Courtin
  • Editeur : Nathan Jeunesse
  • Collection : T'choupi livres sonores
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Des comptines à écouter et à chanter avec T'Choupi !
 
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi !
 
 
Mon avis :
 
Une comptine très connue chantée par T'choupi.
Chante avec T'choupi : les petits poissons dans l'eau
Published by Melainebooks - dans Nathan Albums
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!