Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 15:00
  • Auteur : Evelyne Brisou-Pellen
  • Editeur : Le livre de poche
  • Collection : Le livre de poche jeunesse
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Juin 1936. Un coup de tonnerre vient d'ébranler la vie de Théo : il sent qu'on lui cache quelque chose au sujet de son père, tué avant sa naissance, dans les derniers jours de la Première Guerre mondiale. Grâce à Clémentine, une petite fille qui ne pense qu'à glaner des recettes de confiserie, il part sur les traces de son père.
 
C.f : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
En tant que lectrice passionnée de romans historiques pour les enfants, l’intérêt de ce roman réside dans le fait que l’action se déroule en 1936 pendant les grèves. Je n’avais encore jamais vu aborder ce thème dans des romans pour enfants.
 
Evelyne Brisou-Pelen place son récit en 1936 mais l’ombre de la Grande Guerre prend de plus en plus de place au fur et à mesure que les pages défilent. Les familles de Théo et de Clémentine sont liées par l’amitié de tranchées du père de l’un et de l’autre de l’autre. Les conséquences de la Première Guerre Mondiale sont terribles pour les hommes et leurs familles endeuillées…ou pas car ici est soulevé le thème des « Gueules Cassées » avec beaucoup de tact.
 
Théo et Clémentine sont attachants chacun à leur manière :
-Théo parce qu’il cherche son passé, à découvrir son père
-Clémentine par sa détermination.
Chacun fait route vers son avenir et le lecteur chemine avec eux comme des amis voulant comprendre un mystère.
 
Plus qu’une histoire ou un bond dans le passé, ce roman est une quête d’identité mais surtout une découverte de l’amitié entre deux enfants que tout oppose.
Le fils de mon père
Partager cet article
Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 09:33
  • Auteur : Tuutikki Tolonen
  • Editeur : Robert Laffont
  • Collection : R Jeunesse
 
 
 
Description de l'ouvrage :
 
 
Il y a des nounous rigolotes, des nounous trop sévères, d'autres qui vous laissent faire les quatre cents coups, et puis il y a... le monstre nounou !
En l'absence de leurs parents, Halley, Koby et Mimi vont être gardés par cette étrange créature poilue et poussiéreuse qui sent fort le renfermé. Voilà qui promet des vacances pas comme les autres...
Le premier tome d'une série venue de Finlande qui va réchauffer les coeurs, dans la lignée du Monstre poilu et de Roald Dahl.
 
Cf : Amazon.fr
Merci aux éditions Robert Laffont pour cet envoi
 
 
 
J'ai lu ce livre dès qu'il m'a été envoyé et j'ai tellement aimé que je l'ai fait lire à ma collègue qui a voulu vous donner son avis. Comme je partage son point de vue, je vous laisse lire ses impressions :
 
 
 
Avis de Priscilla
 
 
C'est l'histoire d'une famille dont le père toujours absent à sause de son travail. La mère gagne un voyage en Laponie. N'oublions pas que le livre est écrit par un finlandais.
 
Le problème se pose de la garde des enfants. En effet, le père ne sera pas rentré et la mère doit partir pour son voyage. Mais l'organisme qui lui offre son voyage a tout prévu. Une initiative pour le moins Inhabituelle. pourquoi ne pas les faire garder par un monstre ?
 
Le jour convenu un monstre est livré chez eux. Il est très poussiéreux, gros et poilu. C'est un peu effrayant. Mais les enfants encouragent la mère à aller en vacances . Voilà les trois enfants avec le monstre. Nous avons Halley l'aînée, Koby le cadet, l'intello de la famille. Et Mimi la petite qui parle à sa robe de chambre !
 
Le père, qui est surnommé par les enfants "La voix invisible", est sensé rentré le lendemain. La mère se dit que ce n'est que pour une nuit. Son mari de toute façon arrivera demain. Manque de chance, l'aéroport est bloqué. Halley est envoyé à la bibliothèque pour y chercher des livres sur les monstres. Elle en revient avec un livre d'un auteur qui a vécu avec un monstre pendant un certain temps. La lecture de ce livre sera décisive pour comprendre leur monstre et les autres. Les autres ? Oui les enfants du voisinage se retrouvent gardés par un monstre alors que les parents ont eux aussi gagné un voyage  en Laponie.
 
Peu à peu les enfants se posent des questions. Qui a décidé d'ouvrir une école de nurses d'enfants  avec des monstres ? Pourquoi cette expérience ? Pourquoi garder des enfants alors qu'ils veulent rentrer chez eux ?
 
Je vous préviens de suite, vous n'aurez pas toutes les réponses dans ce livre. Le livre est destiné à des enfants bons lecteurs de 9 ans et plus. Il accuse quelques longueurs même si on rentre très bien dans l'histoire car la plume de l'auteur est fluide. J'ai du arrêter de lire pendant une semaine pour retrouver le plaisir de le lire. Il faut s'accrocher ; il le mérite. Même si en ayant lu ce livre on attend avec impatience le tome 2 parce que la fin n'en est pas vraiment une. De plus on a trop de questions sans réponse. 
 
En définitif, je vous dirai de lire ce livre mais par petit bout avec des pauses pour ne pas vous lasser. Et à chaque fois retrouver cette famille attachante.
Le monstre nounou (tome 1)
Partager cet article
Repost0
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 10:24
  • Auteur : Vincent Villeminot
  • Editeur : Nathan Jeunesse
  • Collection : Grand Format
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Charles vient d'intégrer un internat pour " gosses de riches ", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils tuent le temps comme ils peuvent, allumant fausses révolutions et vrais incendies ... jusqu'à l'arrivée de Selma. Elle est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un trafiquant de drogue en cavale.
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi !!
 
 
 
Mon avis :
 
Le copain de la fille du tueur est mon coup de cœur de l’été.
 
Charles est solitaire, premier de la classe et devient le meilleur ami de Touk-e, un extraverti relativement insolent et fumeur d’herbe.
L’arrivée de Selma, belle et sportive, va bouleverser Charles qui en tombe amoureux pendant que son père, célèbre poète, se meurt. La difficulté est qu’en plus d’être belle, elle est la fille d’un célèbre narcotrafiquant mexicain ce qui rajoute un niveau de difficulté pour notre héros. Pourtant, rien ne peut freiner ses sentiments.
Vincent Villeminot sublime cette histoire d’amour avec la dangerosité du père de Selma et la mort imminente de celui de Charles. La mort semble constamment rôder autour de Charles et lui retire tout ce qu’il aime.
L’intérêt du roman est justement le jeu subtil entre le danger, la mort et ce désir fou de vie de la jeunesse, l’aveuglement complet de l’amour. C’est beau, c’est puissant, c’est prenant, c’est haletant, bref, c’est à lire absolument !
Le copain de la fille du tueur
Partager cet article
Repost0
19 août 2016 5 19 /08 /août /2016 13:44
  • Auteur : Alison Goodman
  • Traducteur : Philippe Giraudon
  • Editeur : Gallimard Jeunesse
  • Collection : Romans ado
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Londres, avril 1812. Lady Helen s'apprête à faire son entrée à la cour. La jeune orpheline est encore sous la tutelle de son oncle et de sa tante qui veillent à étouffer chez elle tout écart pouvant rappeler la réputation sulfureuse de sa mère. Helen fait alors la connaissance du ténébreux Lord Carlston, qui revient juste d'exil après avoir été soupçonné du meurtre de sa femme. Elle est piquée par la curiosité, d'autant qu'il promet de lui faire des révélations sur elle-même et sa mère et que d étranges faits surviennent alors : des bonnes disparaissent, des meurtres sanglants sont commis. Mais la jeune fille est loin de soupçonner l'existence de démons viciés, des Abuseurs, qui se nourrissent de l'énergie humaine. Bientôt sonnera l heure de l'Abuseur Suprême traînant dans son sillage une véritable Terreur. Lord Carlston appartient au Club des Mauvais jours, une police secrète parallèle qui a juré de protéger l'humanité de ces démons. Dotée d une énergie et de dons particuliers, Helen est appelée à les rejoindre. La miniature que sa mère lui a donnée suffira-t-elle à la protéger ? Helen doit choisir entre une vie faite de privilèges et d'insouciance ou basculer dans un monde terrifiant mais aussi passionnant où les démons s'invitent dans les soirées mondaines.
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi
 
 
 
Mon avis :
 
1812, Régence anglaise. Le décor est planté et connu par les amoureux des romans de Jane Austen. Néanmoins, il serait extrêmement réducteur de s’arrêter à cela pour ce premier tome d’une trilogie.
Lady Helen Wrexhall doit faire son entrée à la cour grâce à son oncle et sa tante qui tentent de faire oublier le scandale lié aux parents d’Helen. L’objectif est clair : chercher un mari digne de son rang. Sauf qu’Helen n’est pas franchement docile et déborde d’énergie. Elle est à un âge où, même si on est une jeune fille de 1812, on aspire à plus de liberté. Pourtant, elle tente de rentrer dans le moule afin de correspondre aux exigences de son oncle mais elle ne peut refreiner sa véritable nature. De plus, son cousin Lord Carlston revient d’exil toujours entouré d’une rumeur tenace. C’est lui qui finira par lui avouer que lui-même et elle sont des Vigilants, êtres dotés de forces supérieures aux humains normaux et voués à vaincre des créatures infiltrées dans la population (les Abuseurs).
 
L’auteure prend bien le temps de mettre en place son univers riche en détails et c’est cela qui m’a littéralement passionnée. Alison Goodman est une passionnée de la période de la Régence (1811-1820). Il n’y a aucune erreur historique et sa grâce à sa documentation impeccable, elle restitue des éléments du quotidien aristocratique d’Helen mais également des plus modestes notamment en ce qui concerne les habits ou la nourriture ainsi que les protocoles de rencontres dans les salons.
La partie fantastique, qui apparait dans un second temps, s’allie parfaitement au côté historique.
Ce premier tome se lit « tout seul ». Le narrateur externe nous entraine dans tous les actes et dans toutes les pensées de l’héroïne faisant basculer lentement le roman historique dans le fantastique avec un doigté incroyable.
 
Ce premier tome a été un énorme coup de cœur.
 
Lady Helen tome 1 : Le club des mauvais jours
Partager cet article
Repost0
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 18:23

Ma dernière vidéo est en ligne. Parlons lectures de bébé, LSF pour bébés etc. C'est ici que ça se passe :

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 14:47
Partager cet article
Repost0
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 09:38

Venez découvrir mes récentes lectures !

Partager cet article
Repost0
2 juin 2016 4 02 /06 /juin /2016 15:02
  • Auteur : Elisabeth Barféty
  • Editeur : Nathan Jeunesse
  • Collection : 20, allée de la danse

 

 

Description de l'ouvrage :

 

Constance incarne la perfection aux yeux des autres petits rats, mais derrière cette façade se cache la peur de l'échec. Cette angoisse la paralyse le jour d'une importante démonstration. Mila, une élève de 3e division, va lui venir en aide et l'aider à lâcher prise pour retrouver le plaisir de danser.

 

 

C.f : Electre.com

Merci aux éditions Nathan pour cet envoi.

 

 

Mon avis :

 

 

20, allée de la danse : parfaite...ou presque (tome 2)
Partager cet article
Repost0
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 11:12

Nouvelle vidéo sur Ruta Sepetys : "Le sel de nos larmes"

Partager cet article
Repost0
21 mai 2016 6 21 /05 /mai /2016 15:39

"Bonjour tout le monde, j'espère que vous allez bien !" Hé oui, je viens de me lancer sur BookTube. N'hésitez pas à liker, partager, à diffuser autour de vous mais surtout à vous abonner pour ne rien rater de mes prochaines vidéos : c'est totalement GRATUIT !!!!!

Partager cet article
Repost0