Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 08:55
  • Auteur : Véronique Petit
  • Editeur : Rageot Editeur
  • Collection : Grand format

 

 

 

Description de l'ouvrage :

 

Dans le monde d’Abel, rien n’est plus important que le mot révélé à chacun vers l’âge de 12 ans. Un mot personnel et intime qui conditionne souvent la vie entière. En retard de plusieurs mois, Abel vit dans l’angoisse d’hériter d’un mot dérisoire ou ridicule, ou pire, d’un mot noir…
Un matin, il découvre le mot de Clara, la fille dont il est secrètement amoureux, tagué en lettres rouges sur le mur du collège  ! Qui a pu commettre un tel crime ?
 
C.f : Amazon.fr
 
 
 
Mon avis :
 
 
Lorsque votre vie est définit par un mot qui vous est attribué vers vos 12 ans et conditionne ce que vous allez devenir...qui voudrait d'une telle société ?
 
C'est la société dans laquelle vit Abel. L'angoisse de l'attente, l'angoisse de la révélation, l'angoisse du poids du mot, le côté loterie, tout est bien décrit par l'auteur. Ce roman est une pépite que je vous  le recommande à la lecture. 
 
Si le côté "case" vous horripile et que vous pensez que chacun est libre de se définir, ce roman est pour vous.
Le mot d'Abel
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 15:48
  • Auteur : Sophie Adriansen
  • Editeur : Nathan
  • Collection : Grand format historique
 
 
 
Description de l'ouvrage :
 
 
À treize ans, Lise a une passion pour les hirondelles. Mais lorsqu'elle les voit revenir à Paris en cet été 1942, les oiseaux ne parviennent pas à lui faire oublier les effets de l'Occupation : le rationnement, les sirènes, la fermeture de l'atelier de confection familial, l'attitude de ses amis depuis qu'elle porte une étoile jaune sur ses vêtements.
Le 16 juillet, Lise assiste à l'arrestation de toute sa famille. Elle se précipite au commissariat où on les a emmenés et parvient à sauver ses deux petits frères de la rafle du Vel' d'Hiv'. Mais elle n'a plus aucune nouvelle de leurs parents. Commence alors pour eux le long parcours des enfants cachés, parsemé d'angoisse et de dangers, de moments de doute et d'espoir.
 
 
C.f : Amazon.fr
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi
 
 
 
Mon avis :
 
 
Roman historique + Seconde Guerre Mondiale = grande chance que ce roman me plaise. En plus, c'est l'autrice de Max et le poisson rouge que j'avais beaucoup apprécié.
 
 
En débutant ma lecture, je me suis immédiatement prise d'affection pour Lise,cette adolescente prise dans le tourment de cette guerre d'adulte qui doit s'occuper de son frère après avoir miraculeusement échappés à une rafle. C'est donc leur vie d'enfants cachés que nous allons suivre avec la peur et les espoirs. Mais attention, ce n'est pas un livre noir et triste, bien au contraire. C'est une touche d'espoir de vie, de foi en l'humain dans cette période si sombre, bref, une ode à la vie en 1942.
 
C'est beau et touchant avec un vocabulaire d'enfants donc parfait pour des 8-13 ans.
Lise et les hirondelles
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 09:07
  • Auteur : Alexandre Chardin
  • Editeur : Magnard
  • Collection : Romans perles
 
Sélection au Prix des Incorruptibles 2017-2018 niveau CM2 - 6ème
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Ni douillette, ni chochotte, Louise harcèle son frère Joseph et sa bande jusqu'à ce qu'ils acceptent de l'emmener dans leur dangereuse expédition. Car quoi de plus délicieux, à dix ans, que le goût sucré de la peur ? La voilà ainsi embarquée vers le jardin de l'« Ortie » : une vieille dame dont l'attitude étrange et la maison sinistre terrorisent les enfants. Visage masqué et c ur battant, la bande se régale des fraises juteuses du potager. Pourtant, Louise n'est pas très à l'aise. Et si cette dame n'était pas la sorcière que chacun croit ?
 
C.f : Amazon.fr
 
 
 
Mon avis :
 
En fait, cette histoire, c'est tout simplement une très très belle histoire d'amitié entre Louise et l'Ortie (Jeanne Solignac). Renfermée sur elle-même, le fillette va l'aider à s'ouvrir de nouveau et Jeanne va lui transmettre sa passion des plantes.
 
L'échange, l'amitié, le partage, la réciprocité, l'ouverture aux autres, voilà les thèmes magnifiquement développés dans ce roman que je vous invite à lire ; promis, vous ne serez pas déçus. Enfin un peu de poésie dans ce monde de brutes.
Le goût sucré de la peur
Partager cet article
Repost0
20 juillet 2017 4 20 /07 /juillet /2017 11:09
  • Auteur : Agnès Laroche
  • Editeur : Rageot éditeur
  • Collection : Hors collection
 
Description de l'ouvrage :
 
Roméo adore cuisiner ! Le soufflé à la vanille et le fondant au chocolat n’ont pas de secret pour lui. Il dévore aussi des yeux, en silence, sa voisine Juliette. Quand son copain Yann, nul en français, lui demande de l’aide, il accepte. Il doit écrire à sa place des lettres d’amour… à l’inaccessible Juliette. Tel Cyrano, Roméo se prend au jeu des missives puis lui révèle ses sentiments par gâteaux interposés. Bientôt il se trouve face à elle au concours du meilleur pâtissier. Une pincée d’admiration,
un zeste d’audace, un coulis de complicité…
 
  • Une intrigue gourmande aux ingrédients parfaitement dosés.
  • Deux héros aussi tendres que les desserts qu’ils concoctent pour faire plaisir aux autres et mieux se séduire.
 
C.f : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
Ce que j'ai apprécié dans ce roman ? Son héros, Roméo, hautement sympathique qui aime cuisiner et qui écrit des mots d'amour tel un Cyrano de Bergerac des temps modernes pour un copain jusqu'à ce que le grand amour lui tombe dessus tel un coup de foudre alors qu'il est en pleine préparation d'un important concours de cuisine. Cela se complique encore plus lorsque la fille en question, Juliette, est également dans le viseur de son meilleur ami pour qui il doit écrire des lettres d'amour.
 
Quiproquos, mots d'amour, littérature et pâtisserie, tout se mélange pour donner vie à un sympathique roman. L'histoire se laisse lire et déguster facilement.
 
Le plus ? L'intertextualité via les clins d'œil à deux célèbres histoires d'amour : Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (pour le héros condamné à déclarer son amour à travers les lettres) et Roméo et Juliette de William Shakespeare (pour leur milieu social différent et la difficile entente entre les parents qui sont également voisins).
 
 
La vraie recette de l'amour
Partager cet article
Repost0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 07:41
  • Auteur : Jennifer Holm
  • Traductrice : Marie Hermet
  • Editeur : Flammarion Jeunesse
  • Collection : Grands formats
 
SELECTION 2017-2018 DU PRIX DES INCORRUPTIBLES NIVEAU CM2 - 6ème
 
 
Description de l'ouvrage :
 
J'ai emporté mon poisson chez moi et je l'ai baptisé Bubulle, comme tous les autres enfants, chacun se croyant très original. Finalement, Bubulle était vraiment original. Quand tous les poissons rouges de mes amis se sont retrouvés au paradis des poissons, Bubulle était encore là. Sept ans plus tard, il est toujours là. J'en étais à croire que mon poisson avait trouvé le secret de l'éternelle jeunesse, les prochaines semaines allaient me montrer qu'en effet, tout était possible...
 
C.f : Amazon.fr
 
 
 
Mon avis :
 

En même temps qu’Ellie apprend que son poisson rouge a été changé au fur et à mesure qu’il mourrait, elle s’aperçoit que sa meilleure amie Brianna se détache d’elle à cause de sa passion du volley-ball. En plus de tout cela, elle voit débarquer son grand-père sous les traits d’un ado ! Le scientifique a découvert une méduse qui permet de rajeunir mais n’a pas pu tout prendre à son laboratoire. Pour ne pas éveiller les soupçons, il se fait passer pour le cousin d’Ellie et va au collège avec elle. Afin de récupérer « sa » méduse et ses affaires restées au laboratoire, il va entraîner Ellie dans des cambriolages de celui-ci.

Le narrateur, c’est Ellie. Le roman est placé par l’auteur sous le signe de l’humour. Le grand-père est un véritable phénomène doté d’un humour pince sans rire. Imaginez un vieil homme coincé dans un corps d’ado…Il va se laisser pousser les cheveux (étant chauve) et porter les chouchous d’Ellie. Il donne des conseils d’éducation à sa fille qui est professeur de théâtre et dont il n’a jamais compris pourquoi elle s’était engagée dans cette voie. D’ailleurs, la mère est un formidable personnage de contre-point parfait avec le grand-père. Ellie, elle, relate toutes ses aventures avec un sérieux imperturbable.

Grâce à son grand-père, Ellie va se découvrir une âme de scientifique. Comme lui, elle ne se décourage pas d’échouer, croit à tous les possibles et se prend à rêver du prix Nobel. Heureusement, elle prend plus rapidement conscience que son grand-père que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » et va faire la morale à son très brillant aïeul.

Ce roman fera réfléchir le lecteur sans même qu’il s’en rende compte et toujours avec humour. Un vrai plaisir de lecture.

  • […] Et ils sont amoureux de qui tes scientifiques en blouse blanche ?

  • -Ils sont amoureux du possible. »

 

 

Le 14ème poisson rouge
Partager cet article
Repost0
29 mars 2017 3 29 /03 /mars /2017 10:37
  • Auteur : Anna Woltz
  • Traductrice : Emmanuèle Sandron
  • Editeur : Bayard Jeunesse
  • Collection : BAY.DIV.LIT
 
Description de l'ouvrage :
 
Sam passe ses vacances sur l'île de Texel. Avec son vélo, il aime sillonner les dunes, le vent de la mer sifflant à ses oreilles. Un jour, il rencontre Tess, une fille qui a des étincelles plein les yeux. Elle lui demande aussitôt s'il sait jouer de la trompette ou s'il s'y connaît en poissons-clowns. Puis elle l'entraîne dans une valse et dans une drôle d'aventure...
 
 
C.f : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
Ma folle semaine avec Tess
Partager cet article
Repost0