Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 14:51
  • Auteur : Alice Kuipers
  • Broché: 250 pages
  • Editeur : Editions Albin Michel (4 mai 2011)
  • Collection : Wiz
 
 
Résumé :
 
Sophie voudrait oublier que sa grande soeur est morte. Pas facile quand tout le monde ne cesse de vous demander si ça va. Sa mère s’isole des heures entières, sa meilleure amie Abigail préfère faire la fête et parler de garçons plutôt que de rester avec Sophie. La jeune fille se réfugie alors dans ses souvenirs de la vie d’avant, quand sa soeur était encore là et qu’elles n’étaient que deux filles ordinaires qui discutaient sur le toit. Jusqu’au jour où Sophie est obligée de se confronter à la tragédie de l’été passé, pour pouvoir enfin regarder vers l’avenir…
 
Cf : Amazon.fr
 
Mon avis :
 
Sophie, 17 ans vivant à Londres, a perdu sa soeur.
Très vite, j'ai deviné ce qu'il s'était passé concernant sa soeur mais ce n'est pas le point le plus important pour moi. Ce qui importe, c'est la reconstruction de Sophie, sa relation avec sa mère, avec ses ami(e)s - camarades de classe, ses réactions, sa psychologie.
Sophie m'a touchée car je la voyais se débattre pour s'en sortir et ses côtés énervants se trouvaient complètement justifiés par ce qu'elle a vécu.
Au-delà de la mort, c'est vraiment la psychologie des survivants, ceux qui restent et qui sont en état de choc post-traumatique qui est important. L'auteur relève extrêmement bien ce défi.
C'est bien écrit, sensible sans être larmoyant et nous vivons véritablement au rythme de l'état d'esprit de Sophie.

 

 

Deux filles sur le toit
Repost 0
Published by Melainebooks - dans Romans adolescents
commenter cet article
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 11:42
  • Auteur : William Steig
  • Poche: 141 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (1 septembre 1982)
  • Collection : Folio Junior
 
Classique de la littérature américaine.
 
 
Description de l’ouvrage :
 
Ce jour-là, un beau jour du mois d’août 1907, Abélard Hassam di Chirico Flint, dit Abel, part dans les bois pour un pique-nique d’œufs de caille, d’olives et de champagne doré avec Amanda, sa jeune épousée. Le lendemain, c’est sur une île déserte qu’il se réveille, une île de douze mille queues de souris de long sur cinq mille de large, seul, perdu, abandonné, loin de toute civilisation. Pourquoi ? Parce que voulant, de la façon chevaleresque qui le caractérise, rattraper l’écharpe de gaze d’Amanda emportée par une rafale de vent, Abel a soudain été propulsé dans un monde en proie à la déraison, ballotté par la tornade de rocher en tronc d’arbre, emporté comme un fétu jusqu’au sommet d’un bouleau, au milieu des eaux en crue. Abel a toujours cru en son étoile. Il s’est toujours su doué de force, de courage et d’intelligence. Mais il n’a pas eu jusqu’à présent l’occasion de mettre toutes ces vertus en pratique.
 
Cf : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
Suite à un déluge et à la perte d’un foulard, Abel la souris se trouve prise dans le tourbillon des eaux et reste miraculeusement en vie. Seul sur une île, il va y vivre pendant un an, au fil des saisons. En somme, c’est un parcours initiatique pour lui doublé d’une robinsonnade.
Livré à lui-même, il va devoir survivre, se créer une nouvelle maison et lutter contre un hibou qui veut le manger. C’est aussi là qu’il va penser à sa vie, se découvrir une âme d’artiste sculpteur et donc se trouver un but dans la vie.
Le personnage de la grenouille, Diodon, arrivé sur l’île suite à une chute dans l’eau, va redonner du sens à sa vie et l’envie de quitter l’île.
Classique nord-américain, se livre plaira aux 8-10 ans.
 
 
 

 

L'île d'Abel
Repost 0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 11:55
  • Auteur : Louis Atangana
  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Editions du Rouergue (5 mars 2014)
  • Collection : DoAdo

 

Merci aux éditions du Rouergue jeunesse pour cet envoi !

 

Description de l’ouvrage :

 

«Une voix lointaine semblait lui chanter qu'un jour viendrait où elle serait la plus belle de Baltimore. Elle aurait des robes en satin. Des bijoux d'or et de pierres précieuses. Et elle habiterait dans une immense maison, avec des fleurs multicolores partout. Ce rêve de petite fille !»

Voici l'histoire vraie d'Eleanora, qui vit dans les années 1920 aux États-Unis, seule avec sa mère. C'est une gamine bagarreuse, elle passe son temps à traîner dans les rues plutôt que d'aller à l'école et il lui arrive bien des malheurs. Mais elle est si belle, Eleanora, avec son visage d'ange, sa peau claire et ses cheveux lisses. Et elle a tant de rêves : retrouver son père et puis aussi chanter... Bien que ce roman raconte une vraie vie, le conte se réalise : à dix-huit ans, Eleanora signe son premier disque et devient une déesse du jazz, sous le nom de Billie Holiday...

L'auteur :

Né en 1965 à Paris, Louis Atangana est professeur de français à Marmande (Lot-et-Garonne). Au Rouergue, il est l'auteur de cinq romans doAdo, De nulle pan (2002), Chambre 27 (2003), Dans la voiture de Johnny (2011), Ma (2012) et Une étoile dans le coeur (2013), ainsi que d'un roman chez Rageot, Vertige virtuel (2009).

Cf : Amazon.fr

 

Mon avis :

 

Je connais Billie Holiday de nom mais pas spécialement sa voix ni son histoire. N'aimant pas le jazz, j'avoue même ne m'être jamais penchée sur les grands noms de cette musique. Donc, ayant vu ce livre au programme des parutions du Rouergue, je me suis lancée et j'ai bien fait !

La vie de Bille (Eleanora de son véritable prénom) est loin, très loin du conte de fée. Elle a un sale caractère, traine dans la rue au lieu d'aller à l'école, sa mère boit (comme elle), son père musicien a quitté la maison depuis longtemps bref la vie est difficile et pourtant... Elle va découvrir le jazz, chanter encore et toujours, chercher son père, surmonter de terribles obstacles, faire un tour par la case prison, pour devenir finalement la reine du jazz que nous connaissons aujourd'hui.

 

Billie H.
Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:30
  • Auteur : Gudule
  • Poche: 171 pages
  • Editeur : Nathan (6 février 2014)
  • Collection : POCH NATH COLLECTION

 

 

 

Description de l’ouvrage :

 

Recueil de récits sur le Moyen Age, époque où les fabliaux servaient à amuser le peuple. Ces récits mettent en scène des petites gens (paysans, voleurs, maris trompés et épouses infidèles) qui se moquent des grands de ce monde. Recueil organisé autour de six thématiques : les bourgeois, le clergé, le ciel et l'enfer, l'amour, la noblesse, les animaux.

Cf : electre.com

 

 

Mon avis :

Ces fabliaux, à la façon moyennageuse, sont très intéressants. L'un des points positifs est qu'il est signifié, dès le départ, que ce ne sont pas de véritables fabliaux datant du Moyen-Age. Le lecteur sait donc que ce sont des histoires inventées par l'auteur qui s'est amusé à écrire à la façon des auteurs de fabliaux de Moyen-Age.

Le recueil est découpé en plusieurs thèmes tous très bien traités et aux textes amusants. C'est là que réside le point fort de ce livre : la vivacité et l'humour qui émanent de l'écriture de l'auteur.

Ce fut donc une découverte très agréable, une plongée dans l'humour de Gudule et une redécouverte du style des fabliaux.

 

Merci au service presse Nathan pour ce livre.

 

Comment Pauvre Jean roula le Malin et autres fabliaux
Repost 0
Published by Melainebooks - dans Romans pour enfants Nathan
commenter cet article
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:19
  • Auteur : Maïa Brami
  • Broché
  • Editeur : Nathan (3 avril 2014)
  • Collection : GRAND FORMAT
 
 
 
Mon avis :
 
C'est l'histoire d'une ado de 14 ans pleine de complexes, aimant Ava Gardner et écrire, qui voit sa vie changer suite à l'arrivée mystérieuse d'une enveloppe sur son balcon. Joueuse, elle la renverra au destinataire en y répondant. S'ensuit alors une correspondance entre Nora et Rodrigue, son voisin de 17 ans.
 
L'auteur a su éviter l'écueil de la facilité ou du lieu commun des romans adolescents. Le mélange roman et épistolaire donne du peps et de l'intérêt à une intrigue très mince. Qui n'a pas été un/une ado complexé(e) ?
 
L'intérêt du roman réside dans les lettres échangées avec Rodrigue et le caractère ambivalent de Nora. De plus, les références culturelles sont un véritable plus à l'histoire.
 
Sans être le livre de l'année, ou du mois, ce livre ado n'en reste pas moins distrayant à lire et peut donner envie de relire des romans épistolaires classiques.
 
Merci au service presse Nathan.

 

Les princes charmants n'existent pas
Repost 0
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 11:17
  • Auteur : Béatrice Nicodème
  • Poche
  • Editeur : Nathan (6 mars 2014)
  • Collection : POCHES NATH 10
 
 
Description de l’ouvrage :
 
«- Tu sais, Ève, chacun a son propre rôle à jouer, selon son caractère et ses dispositions. Irène et moi, nous sommes avant tout des scientifiques. Toi, mon Évette, tu es une artiste.»

Dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, Irène et Ève Curie veulent se rendre utiles. Chacune à sa manière - grâce aux sciences pour l'une, aux mots pour l'autre -, les deux jeunes filles participeront à l'effort de guerre...
 
Cf : amazon.fr
 
Mon avis :
 
L'auteur a choisi de situer l'action lors de la Première Guerre Mondiale qui correspond aux 11 ans d'Eve et aux 17 ans d'Irène. Elles sont soeurs mais tout les sépare.
 
L'une aime la physique, les sciences et les maths ; l'autre les arts et la musique. L'une devient aide radiologue de sa mère dans les hôpitaux du front tandis que l'autre reste à l'école. Néanmoins, Eve écrira à deux Poilus. Cet épisode authentique, comme les trois quart du roman, est bouleversant car c'était une réalité : les enfants écrivaient aux Poilus qui n'avaient pas de famille ou que la famille ne savait pas lire.
 
De plus, l'auteur n'hésite pas à nous faire ressentir les horreurs de la Grande Guerre d'une part via Irène et son travail de radiologue qui a permis de sauver de nombreuses vies (les fameuses "voitures Curie") et Eve qui tricote pour les soldats sans pour autant aller jusqu'à décrire les tranchées ou les batailles.
 
L'évolution des deux jeunes filles est le thème central mais la guerre est en arrière fond, très présente. Elle les fera grandir et s'affirmer dans leurs choix de vie.
 
Je ne connaissais pas les vies de ces deux soeurs même si je connaissais Irène Joliot-Curie, prix Nobel de physique. Ce livre, certes romancé, reste fidèle à la vie des deux jeunes filles et les documents annexes, sur leur vie, sont très bien faits.
 
J'ai beaucoup apprécié ma lecture et ma découverte de ces deux soeurs.
 
Merci au service presse Nathan pour ce livre.
 

 

D'un combat à l'autre : les filles de Pierre et Marie Curie
Repost 0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 11:27
  • Auteur : Jean-Côme Noguès
  • Broché: 171 pages
  • Editeur : Nathan (13 février 2014)
  • Collection : Pleine lune

 

Mon avis :

 

Je n’ai pas lu le tome 2 des aventures de Martin, non pas parce que je n’avais pas aimé Le faucon déniché mais tout simplement parce que je ne savais pas qu’une suite existait. C’est donc avec surprise et ravissement que j’ai lu le tome 3.

Ce fut une belle surprise. Que de rebondissements dans cette histoire ! Martin a bien grandi et travaille comme un homme a seulement 15 ans. Entre le travail de ramasseur de bois puis d'aide meunier et enfin de meunier, la vie coule au fil des pages avec beaucoup de justesse dans l'écriture. L’aventure est à chaque coin de pages pour le plus grand bonheur du lecteur qui, en plus, découvre la vie des serfs au temps féodal.

 

Merci aux éditions Nathan pour ce service-presse.

Le chemin des collines
Repost 0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 17:09
Auteur : Flore Talamon
Broché: 160 pages
Editeur : Nathan (6 février 2014)
Collection : POCHES NATH 10
 
Mon avis :
 
Tout d’abord, il faut savoir que je n’aime pas les histoires se déroulant sur un bateau car les descriptions de la mer, du matériel nautique ne m’intéressent absolument pas !
 
Je partais donc en espérant échapper à cela et … quelle belle surprise ! Il est inévitable d’avoir des descriptions des bateaux de Christophe Colomb mais cela reste tout à fait raisonnable !!
 
L’histoire m’a séduite du début à la fin et je me suis attachée à Thiago et sa quête de sa bien-aimée avec beaucoup de passion. De plus, Flore Talamon mélange la réalité et la fiction avec beaucoup de virtuosité. J’ai personnellement rafraichi ma mémoire sur la découverte de l’Amérique et surtout des Antilles par ce grand navigateur.
 
Ce qui m’a émue particulièrement c’est la relation d’amitié née entre Caxi, un Taïnos, et Thiago. Ne parlant pas la même langue, ils arrivent à se comprendre et à éprouver du respect l’un envers l’autre avant même que se pose la question de savoir si les « Indiens » avaient une âme ou pas (cf la controverse de Valladolid). Ce récit nous montre clairement qu'ils en ont une et même plus que les Espagnols les arrachant à leur terre pour les "montrer" à la cour d'Espagne telles des bêtes curieuses.
 
Merci aux éditions Nathan pour cet envoi.
 
Un marin de trop
Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 13:49
Merci à Nathan pour ce livre reçu en service presse
 
  • Auteur : Marie Sellier
  • Poche: 170 pages
  • Editeur : Fernand Nathan (29 août 2013)
  • Collection : Nathanpoche 12 ans et +
 
Description de l'ouvrage :
 
Camille Claudel et Rodin, deux sculpteurs de génie

«Le mystère qui planait sur la relation entre Rodin et Camille Claudel les intriguait. Luce et Hortense avaient le sentiment de pénétrer dans un monde à la fois romantique et dangereux. Rodin avait-il vraiment le pouvoir de rendre fou d'amour ?»

Mars 1913, sur l'île de la Cité, à Paris. Le jeune Émile est réveillé en pleine nuit par un fracas épouvantable. Le bruit vient du logement du rez-de-chaussée où habite une femme étrange, une sorte de clocharde qui se barricade le jour et sort furtivement la nuit. Qui est-elle ?

Le lendemain, Hortense, la soeur d'Émile, se rend avec son amie Luce chez le célèbre sculpteur Rodin qui a proposé de faire leur portrait. Au fil de la conversation, Rodin évoque une sculptrice qui ressemble fort à la mystérieuse voisine d'Émile... Et si c'était elle ?
 
Mon avis :
 
L'auteur s'est inspirée de la correspondance privée entre rodin et Camille Claudel pour écrire ce roman. Bien sûr, elle a romancé l'action en nous introduisant aux derniers jours de liberté de Camille Claudel via la famille Bouchon qui est fictive. Le lecteur voir la folie qui anime Camille, son obsession de la surveillance et de l'empoisonnement.
Ce livre mêlant art, amour, passion amoureuse, destruction, folie se lit vite et bien.
Les plus du roman sont l'utilisation de la fin de chaque chapitre pour rebondir dans le suivant à l'aide des titres de chapitres et que le récit se construit comme un puzzle voire une enquête policière. Le lecteur glane des infos qu'il doit mettre bout à bout pour comprendre l'action en cours et découvrir au fur et à mesure les tenants et les aboutissants de l'histoire d'amour de deux artistes hors normes.
De plus, ce roman questionne sur la place des femmes artistes en ce début de XXème siècle, la non reconnaissance de leur soif de liberté et le rejet familial ce qu'incarne parfaitement Camille Claudel !
 
 
Coeur de pierre
Repost 0
Published by Melainebooks - dans Nathan Romans pour enfants
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 13:14
 
 
Merci aux éditions Nathan pour ce envoi en service presse !
 
  • Auteur : Robin Benway
  • Broché: 409 pages
  • Editeur : Nathan Jeunesse (16 janvier 2014)
  • Collection : GD FORMAT FILLE
 
Description de l'ouvrage :
 
Le comble pour une espionne : craquer pour sa cible !

Maggie Silver a ouvert son premier coffre-fort à 3 ans. Cela peut sembler étonnant, mais quand on est fille d'espions, c'est assez banal.
À 16 ans, elle décroche enfin sa première mission en solo.
SON OBJECTIF : accéder à des infos que détiendrait
Armand Oliver, journaliste.
SA MÉTHODE : se rapprocher de son fils, le dangereusement charmant Jesse.
SA COUVERTURE : devenir une lycéenne comme les autres.

LE HIC : personne ne lui a expliqué comment ne pas tomber amoureuse de sa cible !
 
 
Mon avis :
 
Le postulat de départ est peu commun : une ado, fille d'espions, elle-même espionne, qui se voir confier sa première mission solo à New York dans un lycée privé.
 
Margaret (Maggie) est spécialiste des coffres-forts et n'a jamais été à l'école. Tout est donc nouveau pour elle : première mission solo en tant qu'infiltrée, première fois au lycée, première fois en cours, et tant d'autres choses...
 
Robin Benway manie la plume et l'humour avec adresse. Au lieu d'être une énième enquête policière, elle la sublime avec des touches d'humour qui fonctionnent extrêment bien et qui rendent le récit addictif. Car, au-delà de la mission de Maggie de récupérer des informations confidentiels sur le Collectif, elle se prend à son propre jeu. Une véritable amitié se crée entre elle et Roux, la paria du lycée qui vit seule quasiment à l'année. Elle va également tomber amoureuse de sa cible : Jess Oliver. L'imbroglio que l'auteur crée donne de l'épaisseur au personnage de Maggie et une dimension plus adolescente avec ces questionnements sur l'avenir et donc la rend plus proche du lectorat ciblé.
 
Les personnages secondaires sont aussi importants dans le récit que Maggie. Ils humanisent le récit, le rendent drôle et captivant.
 
L'amour, l'amitié, le sens du devoir ; tout se mêle dans ce récit policier atypique pour adolescent pour le plus grand bonheur des lecteurs et du mien !!
 

 

 

La pire mission de ma vie, tome 1
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!