Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 13:48

 

  • Auteur : Natsuko NANBA
  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Soleil Productions (16 février 2011)
  • Collection : Seed of love

 

 

Résumé :

Sans s’en rendre compte, Miku est devenue une fille populaire dans son lycée. Mais les choses de l’amour sont-elles aussi amusantes que ses copines semblent le penser ? Bien qu’ayant un petit ami, elle ne ressent pas ses émois si fréquents dans les shojo qu’elle lit. Mais peut-être qu’il ne manquait qu’une étincelle pour enflammer son coeur ? L’arrivée d’un locataire dans sa maison pourrait bien être le commencement d’une nouvelle vie...

CF : Amazon

 

Mon avis :

Miku est plutôt mignonne, a un petit ami attentionné qui tient à elle, et des amies avec qui elle peut partager ses moindres tracas.

Les ennuis commencent lorsque ses parents décident d’arrêter leur travail et de transformer la maison familiale en pension. Du jour au lendemain, la jeune fille se voit délogée de sa chambre pour une pièce plus petite, et surtout, doit cohabiter avec des étrangers. Naoharu, Kiyoka et Sôhei viennent vivre chez elle. Ce dernier est au lycée avec elle. Il sort avec la fille la plus mignonne mais également la plus cruche de l’établissement : Miyu  « quiche ». Peu à peu, elle développe des sentiments envers lui et quitte son petit ami Seiichiro.

 

L’histoire est simple et classique pour un shojo. Le trait est délicat, rond et craquant ; la mangaka parvient à nous faire passer toutes les émotions grâce à un travail soigné au niveau des ses personnages.

Au-delà de l’histoire d’amour impossible et de ses péripéties antre nos deux protagonistes, l’auteure pointe du doigt des petits problèmes de la société (par exemple : Kiyoka est la fille d’un homme politique que le scandale a éclaboussé ; Naoharu est fan d’un  jeu vidéo de séduction). Elle met surtout en lumière la retenue nippone.

 

Partager sa maison avec des inconnus n’est pas banal et pourtant, Natsuko Nanba ne s’attarde pas dessus.

Miku est banale mais pas les habitants de la pension que l’auteure va développer au fil des sept volumes. Miku grandit au fur et à mesure des volumes et contrairement aux héroïnes de shojo habituelles, elle s’énerve, se braque, se questionne, ouvre son cœur toujours au moment voulu et opportun.

 

 

Une série à découvrir !!





 

Seed of love

Partager cet article

Repost 0
Published by Melainebooks - dans Mangas
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!