Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 17:37


Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay


  • Broché: 403 pages
  • Editeur : LGF (28 avril 2008)
  • Collection : Littérature étrangère


Description de l'éditeur
Paris, mai 2002. Julia Jarmond, journaliste pour un magazine américain, est chargée de couvrir la commémoration de la rafle du Vel’ d’Hiv. Au cours de ses recherches, elle est confrontée au silence et à la honte qui entourent le sujet. Au fil des témoignages, elle découvre, avec horreur, le calvaire des familles juives raflées, et en particulier celui de Sarah. Contre l’avis des siens, Julia décide d’enquêter sur le destin de la fillette et de son frère. Soixante ans après, cela lui coûtera ce qu’elle a de plus cher. Paris, le 16 juillet 1942 : la rafle du Vel’ d’Hiv’. La police française fait irruption dans un appartement du Marais. Le petit Michel, paniqué, se cache dans un placard, et sa grande sœur Sarah, dix ans, l’enferme et emporte la clef en lui promettant de revenir. Mais elle est arrêtée et emmenée avec ses parents...
Sarah's Key, Roman traduit de l'anglais par Agnès Michaux.

Mon avis
J'avais un peu peur du sujet qui allait être traité car j'en avais déjà lu quelques uns sur ce sujet peu de temps avant et, il faut l'avouer, ce thème "plombe" facilement le moral. En effet, l'histoire est triste mais tellement poétique.
Le récit est à deux voix avant de n'en former plus qu'une.

On suit l'histoire de Sarah et de Julia que la vie a réuni involontairement et surtout la force de caractère de Julia qui veut tout savoir sur cette petite fille. Elle va découvrir son histoire : son arrestation, son petit frère caché dans un placard et qui mourra car personne ne viendra lui ouvrir la porte (comment pouvait-elle savoir à 10 ans qu'ils n'allaient pas revenir ?!), le Vel' d'Hiv', le camp de Beaune-la-Rolande (on trouve des échos avec le roman Le Peigne en écaille de Jean-Pierre Angel), la fuite de Sarah, la lacheté puis l'aide d'un policier et d'une famille mais surtout le mal-être de Sarah le jour où elle comprendra vraiment que son petit frère est mort dans ce placard.
Et que dire de Julia, américaine, ne connaissant pas cette période sombre de notre Histoire, qui va se retrouver face à des mûrs de silence, de honte et de volonté manifeste d'oublier...?!
Ce livre est poignant et je le recommande vivement à tous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Melaine - dans Romans
commenter cet article

commentaires

alexia 10/02/2013 15:22

J'ai pas retrouvé le même esprit dans le film. Et ils ont fait quelques modifs et quand ca ressemble pas au livre en général j'aime pas trop...

Melainebooks 10/02/2013 19:47



Je comprends. J'ai trouvé qu'il y avait moins de détails mais c'est difficle de rendre à l'écran une telle émotion. L'écriture était trop forte.



alexia 10/02/2013 02:52

oui j'ai vu le film, été déçue.

Melainebooks 10/02/2013 10:36



Ah bon ? Pourquoi ?



alexia 06/02/2013 21:27

Livre trop prenant, qui m'a fait pleurer. L'histoire de Sarah est bouleversante, et je l'ai accompagnée par une musique qui revenait souvent dans ma tête: "comme toi" de goldman.

Melainebooks 07/02/2013 10:43



C'est la chsnon idéale pour ce livre. si tu n'as pas vu le film, je te le conseille même si j'ai préféré le livre.


Moi aussi j'ai pleuré en le lisant surtout que je venias de lire (ou j'ai lu après, je ne sais plus), Le peigne en écaille de Jean-Pierre Angel
qui traite du même sujet mais du point de vue d'un petit garçon.



Fleur 30/09/2009 19:39


J'avais beaucoup aimé ! Pour l'instant je n'ai pas encore vu d'avis négatifs...


Melaine 30/09/2009 20:14


@ Fleur : Normal ;) C'est impossible de ne pas aimer...
Sans rire, c'est vrai que ce livre et bouleversant et très bien écrit donc je comprends qu'il soit autant apprécié.


Jules 29/09/2009 22:10


J'ai aussi eu peur du sujet, car j'évite tout ce qui parle de guerre en général... mais celui-ci est traité d'une façon à ce qu'elle ne prenne pas toute la place.


Melaine 30/09/2009 09:38


@ Jules : C'est exactement ça. elle ne rend pas le sujet plus grave qu'il ne l'est. Cela ne vire jamais dans le pathos.


Géraldine 29/09/2009 19:36


J'ai découvert cette auteure récemment (je l'ai d'ailleurs interviewée) avec "Le coeur d'une autre". je renouvellerais l'expérience avcec plaisir.


Melaine 29/09/2009 19:52


@ Géraldine : Tu as eu de la chance de l'interviewée. Ca devait être passionnant !
Je te conseille vraiment ce livre même si le sujet n'est pas facile de prime abord.


Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!