Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 17:35






















Le libraire
,
Régis de Sà Moreira,
Ed. Au Diable Vauvert, 2004


C'est l'histoire d'un libraire dans sa librairie. Il est seul et envoie des pages de ses livres aux quatre coins du monde. Il ne vend que des livres qu'il a lu. Il n'est pas "commerçant" car il sélectionne ses clients, soit il aime (les originaux et les grossiers), soit il déteste (les couples, les non-fumeurs qui fument dans sa boutique). Il reçoit constamment la visite de témoins de Jéhovah. Ce récit mêle burlesque et non-sens. Le portrait est décapant mais tout cela use très vite.

Je n'ai pas franchement accroché à ce livre qui n'en reste cependant pas désagréable à la lecture.

L'avis de la Fnac :
Jeune romancier né en 1973, Régis de Sà Moreira possède une qualité rare : la tendresse. Tel est en tout cas ce qui émane de son troisième roman, Le Libraire, qui se veut moins une histoire de libraire qu’une sorte de portrait, à la dimension poétique évidente, de cette figure singulière de passeur de livres, de passeur d’histoires, de passeur d’histoires d’amour… et d’amour tout court. Ici, nous nous installerons donc comme des enfants curieux dans la librairie où œuvre « le libraire », et nous serons témoins de sa vie au quotidien en compagnie des livres, au gré des ventes, des conseils échangés et des rencontres (clients normaux, clients moins normaux, personnes qui se sont trompés d’adresse et cherchent un tabac, témoins de Jéhovah, facteur… et même un certain Dieu.). Nous serons aussi témoins de la vie secrète de cet homme entièrement défini par sa profession et pétri de la nostalgie pour un amour perdu dont il écrit intérieurement l’histoire au point de se transformer lui-même « en un recueil de pages pour son amour perdu, pages plus belles les unes que les autres, et dont la beauté, à mesure qu’il la recueillait, embellissait sans qu’il le sache le libraire lui-même. »
Le Libraire est un épatant livre sur l’amour des livres et sur ceux qui les respectent. Un livre qui, littéralement, enchante et se place du côté du rire et du sourire, mot fétiche de l’auteur. À l’heure du livre-marchandise, du tout-à-l’ego et de la confusion des valeurs, cela ne fait pas de mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Melaine - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Liza 04/10/2008 08:40

Salut !
Oui, je m'attendais à mieux, vu le titre, donc un peu déçue également...

Melaine 04/10/2008 13:45


Je ne suis pas la seule...ça fait plaisir ;)


Finette 25/09/2008 18:54

Merci de ta visite sur mon blog.
Moi je n'ai pas du tout aimé ce livre trop loufoque à mon goût.
Je t'ajoute également à mes liens.

A Bientôt!

Fleur 04/09/2008 20:07

Je l'ai lu et j'ai bien aimé! Comme tu le dis ça ressemble un peu à du Boris Vian donc c'est vrai que c'est particulier mais pas si déplaisant que cela je trouve.

Comme Géraldine, je vais t'ajouter dans les liens.

Géraldine 04/09/2008 01:04

J'ai lu ce livre et l'avais beaucoup aimé. Si je m'en souviens bien, un savoureux mélange de burlesque, de poesie, de romanesque, d'humour et surtout, d'amour des livres
Je mets un lien pour ton blog sur le mien.

Cordialement,

Géraldine

Melaine 04/09/2008 10:19


Oui exactement. Un peu à la Boris Vian par moment. Personnellement, je n'ai pas trop aimé. Je ne suis pas très réceptive au burlesque.
Merci pour le lien. Il faut que je regarde comment on fait pour en mettre.


Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!