Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 12:22
  • Auteur : Amy Engel
  • Editeur : Lumen
 
 
Description de l'ouvrage :
 
Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d'une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s'est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s'est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l'unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L'objectif, c'est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu'un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu'un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu'en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l'enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d'Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d'amour torturée.
 
 
C.f : Amazon.fr
 
 
Mon avis :
 
 

Ivy, comme toutes les filles de 16 ans, peut potentiellement se marier. Si à 17 ans, elles ne sont pas mariées alors elles ne le seront jamais. De plus, filles et garçons ne choisissent pas leur partenaire. Ivy, en tant que fille et petite-fille du fondateur de la ville sait qui elle va épouser : Bishop, le fils du président. Et sa mission est de le tuer afin que son père prenne le pouvoir et abroge l’idée des mariages arrangés.

 

Malgré un départ un peu lent, la découverte de Bishop au fur et à mesure des semaines est vraiment intéressante. Le lecteur découvre Ivy et, en même temps qu’elle, son mari. On suit ses doutes, ses angoisses bref son évolution psychologique. La découverte d’elle-même de ses envies, de ses doutes, de son « soi » va la faire réfléchir sur sa situation et évoluer. C’est cette évolution qui m’a le plus intéressée car Ivy est un personnage complexe qui comprend, au fur et à mesure, les mensonges bâtis autour d’elle.

 

Ce que j’ai aimé dans ce énième roman dystopique, c’est que l’univers « apocalyptique » est mis de côté et l’accent est plus mis sur la personnalité d’Ivy.

Ivy parait simple, facile à deviner car elle a toujours suivi les paroles de son père et de sa sœur qui l’ont, sa vie durant, manipulée. Pourtant, au fil de la lecture et de sa vie commune avec Bishop, elle va commencer à s’interroger, à s’ouvrir et comprendre que tout n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Bien entendu, l’amour va jouer un rôle crucial. C’est véritablement Ivy et son duo avec Bishop qui m’ont tenue en haleine car sinon l’intrigue en elle-même n’est pas passionnante voire un peu simpliste. J’ai vite compris qu’au-delà du désir de pouvoir se cachait autre chose.

The book of Ivy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!