Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 08:55
  • Auteur : Elizabeth Ross
  • Broché: 418 pages
  • Editeur : R-JEUNES ADULTE (14 novembre 2013)
  • Collection : R
 
Description de l’ouvrage :
 
Lorsque Maude Pichon s'enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : " On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile. " L'Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? " Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d'emblée plus attirante. " Étranglée par la misère, Maude postule... Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal. Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle " amie " n'est en fait que de location, et l'existence de Maude au sein de l'aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret. Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l'épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre...
 
CF : Amazon.fr
 
Mon avis :
 
Lorsque j'ai pris ce livre, je m'attendais à adorer d'emblée chaque page. L'atmosphère de Paris en 1889, la construction de la Tour Eiffel, bref, un arrière plan historique que j'aime. Je savais le roman basé sur la nouvelle d'Emile Zola "Les repoussoirs" mais je ne l'avais jamais lu. Fort heureusement, elle se trouve à la fin du volume ce qui est une bonne idée.
Le thème est original et je ne le connaissais pas.
 
Pourtant le début est poussif et j'ai eu du mal à rentrer dans le roman sans doute à cause de la personnalité de Maude trop pleurnicheuse. Pourtant, plus l'histoire avance, plus je me suis attachée à elle et ses consoeurs et j'ai ressenti un véritable dégoût pour cette haute société imbue d'elle même qui resplendit de toute part mais qui est laide sous le vernis de la bien séance.
 
Le point fort du roman est de développer l'aspect psychologique des repoussoirs là où Emile Zola l'effleure : c'était le but de l'auteure et il est largement atteint.
De plus, elle entraine le lecteur à la découverte de Paris à la Belle Epoque avec la construction de la Tour Eiffel, la photographie et les tentatives des femmes de passer le baccalauréat et de rentrer à l'université.
 
Une belle lecture que je recommande.

 

Belle époque

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HanaPouletta 19/06/2014 18:40

Oh, j'ai justement été déçue par l'aspect psychologique :( J'ai trouvé que l'auteur avait mal choisi sa narratrice pour plaider la cause des "Repoussoirs" !

Melainebooks 20/06/2014 17:33

Oui, je suis d'accord avec toi. Mettre la nouvelle à la fin était une excellente idée.
Je pense que l'on pourrait faire un second livre avec ton idée mais, du coup, une fin différente.

HanaPouletta 20/06/2014 08:41

Alors il n'en aurait pas fallu :P
Mais ce n'est que mon avis et ça reste un bon livre ! J'ai également apprécié le fait qu'ils aient inclus la nouvelle de Zola à la fin parce que tout au long du livre je me disais qu'il fallait que je la lise. :)

Melainebooks 20/06/2014 08:35

Ah bon ? C'est vrai que ce n'est pas la plus "moches" mais si ça avait été le cas, le retournement de situation aurait été trop "gros" pour moi.

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!