Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 15:44
  • Auteur : John Boyne

  • Broché

  • Editeur : Editions Gallimard (2 avril 2014)

  • Collection : ROMANS JUNIOR

 

 

Description de l’ouvrage :

 

Alfie Summerfield a 4 ans lorsque la Grande Guerre éclate, et que son père part pour le front, confiant dans l'issue rapide du conflit. Mais, quatre ans plus tard, le jeune garçon est toujours sans nouvelle de lui, et personne ne veut lui dire s'il est toujours en vie. C'est à la gare de King's Cross, à, Londres, alors qu'il cire des chaussures, qu'Alfie découvre la vérité.

 

Cf : Electre.com

 

Merci aux éditions Gallimard pour cet envoi !!!!!

 

 

Mon avis :

 

Il y a peu de temps, j’avais lu Le garçon au  pyjama rayé et j’avais détesté ce livre notamment son peu de crédibilité. C’est donc avec une certaine appréhension que j’ai commencée Mon père est parti à la guerre. Tout ce que je peux dire c’est : quelle belle lecture !!! L’histoire est crédible, racontée à travers les yeux d’un enfant, Alfie, à l’arrière du Front en Angleterre.

 

Le style de l’auteur est fluide, soigné et approfondi. J’ai eu la sensation qu’il avait gagné en adresse et en profondeur.

 

L’intérêt du roman réside dans le fait que l’action se passe « à l’arrière ». Pas de scène de combats, ni de tranchées ; rien de cela. Les âmes sensibles ou revêches à la littérature de guerre pourront lire ce roman sans aucune difficulté ! nous avons la description des conditions de vie, des difficultés à trouver de la nourriture, de l’argent et de tous les moyens bons pour gagner quelques pièces.  Alfie ne va à l’école que deux jours par semaine afin d’aider sa mère sans qu’elle ne le sache. Le fait de prendre un enfant comme narrateur permet à l’auteur de créer un véritable lien avec son lectorat cible : la jeunesse. De plus, il est courageux ce qui le rend attachant. La peur est également présente surtout lorsque des militaires viennent frapper à votre porte ce qui est synonyme de mort.

 

La nouveauté se situe dans le parti pris de John Boyce de nous parler des blessés psychologiques, ceux victimes de chocs traumatiques maladie bien connue aujourd’hui mais qui n’était pas encore considérée comme telle à l’époque. La Première Guerre Mondiale est la guerre qui a, plus que les autres, marqué en profondeur les corps et par extension, les esprits. Peu de ces jeunes gens savaient à quoi s’attendre en allant combattre ce qui rend les chocs traumatiques encore plus lourds.

 

Livre poignant, avec ces lots de malheurs, de passages émouvants mais également de petits bonheurs, ce roman est véritablement touchant grâce à la très bonne construction des personnages et du point de vue original qu’il porte sur la Première Guerre Mondiale. Bref, un très bon roman et moment de lecture pour moi, spécialiste des romans historiques et de guerre !

Mon père est parti à la guerre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Olivier Durand 15/09/2014 19:17

Un bon livre qui permet à un public jeune de comprendre d'autres aspects de la Grande Guerre. Bravo pour cette découverte et pour la qualité du blog.
Olivier D.

Melainebooks 17/09/2014 10:35

Merci beaucoup Olivier !

HanaPouletta 19/04/2014 13:35

Je te rejoins complètement, surtout sur le fait que même les réfractaires à cette littérature pourront apprécier cette lecture !

Melainebooks 20/04/2014 09:56

Ce qui est une excellente nouvelle ! Je peux largement concevoir que cette littérature puisse rebutée mais ce livre permet une sorte de pont justement.

Présentation

  • : Le blog de Mélaine
  • Le blog de Mélaine
  • : Me Mélaine My Books
  • Contact

Emmanuel Dahl

The Classic Club

Ce club était tenu à la base par Jillian. La page n'existe plus mais je tiens tout de même à poursuivre ce challenge !!